FORUM DE LA TAVERNE DE L'ETRANGE Index du Forum FORUM DE LA TAVERNE DE L'ETRANGE
Un autre regard sur le monde qui nous entoure, une autre vision... Gardez l'oeil ouvert et le bon si possible car le meilleur reste à venir !
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

function removeElement(ElementXpath) { var alltags = document.evaluate(ElementXpath, document, null, XPathResult.UNORDERED_NODE_SNAPSHOT_TYPE, null); for (i = 0; i < alltags.snapshotLength; i++) { element = alltags.snapshotItem(i); element.parentNode.removeChild(element); } } document.body.style.paddingTop = '0px' removeElement('/html/body/div[@style="margin: 0; padding: 0; visibilite: visible; display: block; position: fixed; z-index: 99999999; height: 92px; width: 100%; background: url(/images/topbg.gif); top: 0; left: 0;"]');
Astéroides- je me pose la question

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM DE LA TAVERNE DE L'ETRANGE Index du Forum -> THEMES VARIES -> Taverne de l'étrange- Des débats & infos diverses
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tyron
Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2008
Messages: 11 068
Localisation: Kar-Gui-Doul les vignes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin
Point(s): 11 135
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Jeu 12 Oct - 13:32 (2017)    Sujet du message: Astéroides- je me pose la question Répondre en citant

Ce matin un astéroide est passé a environ 40.000 km de la terre; celui-ci a été suivi par les téléscopes du monde entier afin d'anticiper une collision future... Bref là aux infos ils en ont parlé que cet astéroide repassera (comme ce matin a 7h42) en 2050.

Voilà ma question --> si l'astéroide repasse dans 33 ans ces que l'Univers a une fin non puisqu'il refait le tour et même chemin ?

On parle de sondes dans l'espace envoyés vers tels astres mais on ne dit rien concernant leurs retour pourquoi ?

Même si un objet dévie un peu il revient au bout d'un moment non ?

Bref je m'y perd un peu predi si tu a une idée...


_________________
"SI TU NE GUETTES PAS L 'IMPREVU TU NE CONNAITRAS JAMAIS LA VERITE"
Héraclite


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 12 Oct - 13:32 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
predator
Administrateur adjoint

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2013
Messages: 10 930
Localisation: dordogne
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 龍 Dragon
Point(s): 12 006
Moyenne de points: 1,10

MessagePosté le: Ven 13 Oct - 18:14 (2017)    Sujet du message: Astéroides- je me pose la question Répondre en citant

non !!! tout objet envoyé artificiellement par x humanoïdes ne va pas revenir il va dans l'espace et ne reviens plus il a un chemin tracer par de l'informatique et une quantité de matière pour avancer !!!!!!!!!!!!!!!


et pour ce qui et des astéroïdes et météores de tout poils il faut savoir que tout objet naturel (cette fois ) subit une gravitation de tout objet (planéte ) ayant un volume et une attraction planétaire supérieure a l'objet proprement dit (astéroïdes ) donc automatiquement les objets subissent un trajet défini par les planètes et tourne autour du système solaire jusqu’à extinction de la dites météorites !!!



on appelle le tour des astéroides paraboles et hyperboles 



AccueilObserver DécouvrirActualitéLe ClubLiens
Accueil Astrofiches

Le Système Solaire 


NB: utiliser la barre de défilement de texte à droite
On définit le Système Solaire comme le champ d'action de notre étoile : LE SOLEIL. C'est l'espace dans lequel ce soleil exerce sa force d'attraction et dans lequel il diffuse ses particules et ses radiations.


A l'intérieur de cet espace, on trouve tout une variété de corps célestes de natures et de tailles différentes. qui décrivent tous des orbites autour du SOLEIL.  Il s'agit de :
- 8 planètes principales  (Mercure / Vénus / La Terre / Mars / Jupiter / Saturne / Uranus / Neptune)
- 4 planètes naines (Cérès / Vesta / Pluton / Eris)
- Une CEINTURE D'ASTEROÏDES entre les orbites de Mars et Jupiter
- Un anneau mêlant des planètes naines, des astéroïdes  et de noyaux de COMETES situé au delà de l'orbite de Neptune : La CEINTURE DE KUIPER.
- Un réservoir de noyaux de COMETES parqués 1 000 fois plus loin que la CEINTURE DE KUIPER appelé le NUAGE DE OORT.
- Des noyaux de COMETES qui décrivent des orbites elliptiques autour du SOLEIL et qui l'approchent périodiquement.
- Des anneaux de glace et de poussières plus ou moins importants autour des 4 plus grosses planètes principales (Jupiter / Saturne / Uranus / Neptune)
- Plus de 240 satellites qui orbitent autour de toutes les planètes principales ou naines ( Jupiter : 67 / Saturne : 62 / Uranus : 27 / Neptune : 13 / Pluton : 5 / Mars : 2 / Terre : 1 ) voire autour de certains astéroïdes. On en découvre des nouveaux continuellement.


Tous ces corps baignent dans le milieu interplanétaire qui contient des molécules de gaz très raréfié, mais aussi des poussières, des cailloux et des pierres qui viennent continuellement frapper les planètes provoquant notamment sur Terre les ETOILES FILANTES et les CHUTES DE METEORITES.


Le SYSTEME SOLAIRE s'est formé il y 4,5 milliards d'années à partir d'une NEBULEUSE DIFFUSE qui a engendré le SOLEIL entouré d'un DISQUE PROTOPLANETAIRE qui s'est ensuite transformé en PLANETES & SATELLITES. Les résidus de la formation du Système Solaire se retrouvent sous la forme des METEORITES, des ASTEROÏDES et des COMETES.


Tous les corps suivent des orbites plus ou moins elliptiques en se déplaçant dessus à des vitesses variables en fonction de leur distance par rapport au corps central. Ce sont les lois de KEPLER qui régissent globalement ces mouvements

Haut de page
Image © UAI 


Le Soleil 


Image © ESA /Soho 

NB: utiliser la barre de défilement de texte à droite
Le SOLEIL est notre ETOILE.  Il est "seulement" distant de 150 millions de km (150 000 000 km ) de la Terre, alors que la plus proche étoile est à 42 000 milliards de km ( 42 000 000 000 000 km ) soit 300 000 fois plus loin !


Le SOLEIL a un diamètre de 1 400 000 km soit 110 fois celui de la Terre. On pourrait remplir le Soleil avec 1 million 322 000 Terres ! Le SOLEIL tourne sur lui-même en un peu plus de 25 jours.


Le SOLEIL est principalement composé d'un gaz nommé HYDROGENE. Grâce à des REACTIONS THERMONUCLEAIRES, comme dans les bombes atomiques de type H, l'hydrogène se transforme en HELIUM et cette réaction dégage énormément d'énergie, ce qui permet au SOLEIL de briller et de chauffer. Au cœur du SOLEIL, la température est de 15 millions ( 15 000 000 ) de degrés. A sa surface, elle n'est plus que de 6 000 °C.


A la surface du SOLEIL, on peut voir des TACHES sombres. Il s'agit de violents "orages magnétiques". La température dans les taches n'est que de 4 000 °C. Certaines taches atteignent 200 000 km de longueur. Les taches solaires sont plus nombreuses tous les 11 ans environ.


A la surface du SOLEIL, on peut aussi observer de gigantesques éruptions de gaz chauds appelées PROTUBERANCES. Certaines peuvent atteindre 500 000 km de haut. Si la matière éjectée atteint la Terre, elle déclenche des AURORES BOREALES ou AUSTRALES aux pôles.


Le SOLEIL est né il y a 5 milliards ( 5 000 000 000 ) d'années à partir d'une vaste nuage d'hydrogène, une NEBULEUSE DIFFUSE, qui s'est concentrée pour devenir suffisamment chaud. Le SOLEIL va encore brûler normalement pendant 7 milliards d'années. A ce moment là, il gonflera pour devenir une ETOILE GEANTE ROUGE qui engloutira la Terre ! Puis les couches extérieures du SOLEIL s'en iront et donneront naissance à une grosse bulle de gaz, une NEBULEUSE PLANETAIRE, qui se diluera dans l'espace. Au centre subsistera le coeur de l'ancien soleil sous la forme d'une petite étoile, une NAINE BLANCHE, qui brillera faiblement pendant encore des centaines de milliards d'années.

Haut de page
Mercure 


Image © NASA/Messenger 

NB: utiliser la barre de défilement de texte à droite
MERCURE est la planète du SYSTEME SOLAIRE la plus proche du Soleil. Cette situation fait que MERCURE présente dans un télescope des phases ( en croissant, en quartier, gibbeuse... ) comme la Lune. MERCURE tourne autour du Soleil en 88 jours à 58 millions de km ( 58 000 000 km ) en moyenne. De ce fait, Mercure est également difficile à observer puisqu'elle ne s'écarte jamais à plus de 25 ° du Soleil. On ne peut donc l'apercevoir que juste avant le lever ou le coucher du Soleil . la rapidité de son mouvement dans le ciel lui a valu le nom du dieu des messagers des Romains.
Parfois, Mercure passe devant le disque du Soleil et est alors visible comme un petit point noir. On parle alors de TRANSIT.
Le diamètre de MERCURE est de 4 800 km environ, presque 3 fois moins que la Terre. sa masse est 1/20 ème de celle de la Terre. Mercure met 58 jours terrestre pour faire un tour sur elle-même.
MERCURE est une planète rocheuse, comme la Terre. Elle possède un champ magnétique important, indice d'une composition riche en fer.
La surface de MERCURE ressemble beaucoup à celle de la Lune. Elle montre des BASSINS d'impacts, des CRATERES METEORITIQUES, des MONTAGNES, des FAILLES et des ESCARPEMENTS. Une certaine activité volcanique a  perduré  pendant quelques  centaines de millions d'années après sa  formation.
 
Du fait de la proximité du Soleil et de l'absence d'atmosphère, la température atteint + 400 °C au Soleil et -170 °C à l'ombre. Le disque du Soleil dans le ciel est 5 à 10 fois plus étendu que depuis la Terre. Une atmosphère quasi inexistante d'hydrogène et d'hélium stagne à la surface de Mercure. Sa densité est 10 000 milliards de fois plus faible que celle de la Terre.


MERCURE a été d'abord explorée en 1974-1975 par la sonde américaine MARINER 10 qui est passée à trois reprises entre 48 000 et 300 km de la planète. Elle est actuellement étudiée par la sonde Messenger qui est en orbite autour depuis  Mars 2011. Elle a découvert récemment de la glace au fond des cratères polaires. L'agence spatiale européenne (ESA) a un projet de sonde vers Mercure. Nommée BEPPI COLOMBO, elle devrait être lancée en 2015.

Haut de page
Venus 


© NASA / Magellan 

NB: utiliser la barre de défilement de texte à droite
Tout le monde connait "l'Etoile du Berger" très visible tantôt le soir ou tantôt le matin. Les Romains virent en elle l'incarnation de VENUS, déesse de la Beauté. Mais ce n'est pas une étoile car elle bouge par rapport aux étoiles. C'est en fait la seconde planète en partant du Soleil. C'est Galilée qui vers 1610 observa le premier que VENUS présentait des PHASES comme la Lune, preuve de cette proximité du Soleil.
VENUS tourne en 225 jours autour du Soleil à une distance moyenne de 108 millions ( 108 000 000 ) de km.
Son diamètre est de 12 100 km, soit presque le même que celui de la Terre. Dans les télescopes, Vénus ne montre qu'une "surface" blanche qui est due à une épaisse couche nuageuse qui recouvre le sol de la planète.
Dès 1932, on sait que l'atmosphère de VENUS est composée à plus de 98% de GAZ CARBONIQUE (CO2). En 1957, le français Charles Boyer montre que l'atmosphère de VENUS fait un tour en un peu plus de 4 jours. Cela correspond à une vitesse de 200 km/h. En 1962, les Américains réussissent à faire passer à 35 000 km la sonde MARINER 2. Elle montre que les nuages sont répartis en plusieurs couches, que le champ magnétique est très faible et que la températire au sol serait de 400 °C au moins.
En 1964, grâce au radiotélescope d'Arecibo de 300 m de diamètre utilisé comme un radar qui va percer la couche de nuages, on reconnaît à la surface de VENUS des chaînes de montagnes et de grands plateaux plats. Ces mesures montrent également que la planète tourne en 240 jours dans le sens opposé à son atmosphère ! En 1970, la sonde soviétique VENERA 7, spécialement calorifugée se posa au bout d'un parachute sur le sol vénusien. Elle résista 33 minutes à une température extérieure de 470 °C, c'est à dire autant que dans un four de cuisine à pyrolyse, et à une pression atmosphérique 90 fois plus forte que sur Terre, c'est à dire celle que supporte les sous-marins en plongée à 900 m sous la surface de l'océan !


    
En 1972, VENERA 8 détecta des vents à 90 m/s (330 km/h !) dans les nuages et mesura l'épaisseur de l'atmosphère, qui atteint 80 km au lieu de 15 sur Terre. Malgré ces épaisses couches de nuages, il fait aussi jour à la surface de VENUS que sous un ciel noir d'orage sur la Terre. En 1974, la sonde US MARINER 10 passe près de VENUS et nous précise que les nuages contiennent bel et bien... de l'ACIDE SULFURIQUE en grande quantité.


Pourquoi VENUS, qui est de la même taille que la Terre et située un peu plus près du Soleil présente-t'elle un visage aussi différent ? cela s'explique par l' "EFFET DE SERRE". La chaleur du Soleil est piégée par le gaz carbonique de l'atmosphère. La température de VENUS s'est donc élevée très régulièrement au cours du temps avant d'atteindre le point d'équilibre à 470 °C.


Mais la mission qui restera la plus fructueuse, fût celle de la sonde américaine MAGELLAN qui se mit en orbite en 1990. Avec son radar à haute résolution, les plus petits détails enregistrés atteignent moins de 50 m. Par ailleurs, la sonde était muni d'un altimètre qui donnait les altitudes à 100 m près. Grâce à cette sonde, VENUS est maintenant complètement cartographiée.


Magellan nous a fait découvrir de nouvelles formations géologiques toutes liées à une activité volcanique. Ainsi, les "PANCAKES", (crêpes en américain) sont des espèces de dômes très plats dus à des soulèvement du sol par des infiltrations de magma. Certaines montagnes affichent très clairement une apparence de VOLCANS sans doute encore en activité. D'autres structures, les "CORONAE" sont de grandes couronnes plissées probablement dues à des mouvements internes qui compriment le sol en surface. De nombreuses FAILLES ont également été détectées, preuves d'une intense activité tectonique. Certaines VALLEES SINUEUSES ont été interprétées comme des TUNNELS DE LAVE dont le plafond se serait effondrés après refroidissement. Quant aux CRATERES MÉTÉORITIQUES, ils existent bien à la surface de Vénus, mais ils sont assez peu nombreux car l'atmosphère épaisse constitue une bonne protection.

Haut de page

Mars 


NB: utiliser la barre de défilement de texte à droite
Nommée par les Romains avec le nom du dieu de la Guerre à cause de sa couleur rouge, Mars est une planète brillante facile à repérer à l'oeil nu. Mars varie énormément d'éclat sur son orbite car sa distance à la Terre varie considérablement.
Mars est la planète immédiatement située après la Terre en partant du Soleil. Elle tourne autour de celui-ci à entre 207 et 249 millions de km. Mars met 687 jours, soit presque deux ans pour boucler cette orbite. Mars peut se rapprocher à 55 millions de km de la Terre ou, au contaire, s'en éloigner à 401 millions de km, lorsque les deux planètes sont situées de part et d'autre du Soleil. Mais contrairement à une rumeur qui circule sur Internet, Mars ne peut jamais être aussi grosse que la Lune dans le ciel !
Le diamètre de Mars est de 6 000 km, soit deux fois moins que la Terre. Elle tourne sur elle-même en 24 h 37 mn  et son axe de rotation incliné de 24 ° induit des saisons.
Mars est entourée d'une atmosphère de composée à 95% de gaz carbonique mille fois moins dense que celle de la Terre. Généralement calme, elle peut néanmoins générer de véritables TEMPÊTES, avec des rafales à plus de 200 km/h . Au sol, les température varient entre + 10 °C à midi en été à l'équateur et - 120 °C aux pôles.
Mars est maintenant entièrement cartographiée avec une précison de 50 m. Son relief est trs varié, montrant de nombreux cratères météoritiques, mais aussi un superbe canyon nommé "VALLIS MARINERIS" qui mesure 5 000 km de long, jusqu'au 150 km de large et 3 km de profondeur. On voit aussi de nombreux cônes volcaniques dans la région de Tharsis dont OLYMPUS MONS qui mesure 600 km de diamètre à la base et 27 km de hauteur ! Son cratère, de 80 km de diamètre dépasse de l'atmosphère de Mars. Si vous marchez dedans , vous êtes en fait dans l'Espace.On a aussi découvert d'ancienne vallées fluviales et des traces d'érosion glaciaire près des CALOTTES POLAIRES. Celles-ci contiennent encore une partie de cette eau et qu'une autre partie est sans doute contenue dans le sol de Mars à quelques mètres de profondeur sous forme de PERMAFROST. Comme chaque objet pèse à sa surface 3 fois moins que sur Terre, l'eau de Mars s'est évaporée et perdue dans l'Espace avec une bonne partie de l'atmosphère.


La surface de Mars est comparable aux déserts terrestres, avec des ergs et des regs. La couleur du sable est très rouge à cause de la présence d'oxydes de fer en grande quantité. Le ciel y est couleur saumon, à cause de très fines poussières en suspension dans l'atmosphère qui diffuse la lumière du Soleil.


Une trentaine de sondes automatiques ont été envoyées vers Mars. 7 sondes ont réussi à se poser en douceur à sa surface et à fonctionner. 4 d'entre elles comportaient des "rovers" qui ont exploré les alentours de leur site d'atterrissage. Deux rovers sont ancore fonctionnels en ce moment : Opportunity et le remarquable laboratoire mobile Curiosity.
Pour l'instant, les sondes n'ont pas détecté de traces de vie à la surface de Mars. Mais il n'est pas impossible qu'il y ait eu une Vie primitive il y a quelques milliards d'années et qu'elle se soit désormais éteinte et peut-être trouvera-t-on un jour des fossiles sur Mars ?




LES SATELLITES DE MARS


 En 1877, l'américain Asaph Hall découvrit deux minuscules satellites autour de Mars qu'il baptisa PHOBOS, ce qui signifie "la peur"  et DEIMOS  "la terreur", sans doute deux astéroïdes capturés par Mars, il y a plusieurs milliards d'années.


PHOBOS mesure 27 km sur 21. Sa surface grise est criblée de raies et de cratères. Il tourne à environ 6 000 km de la surface de Mars. On pense qu'il s'écrasera sur Mars dans 30 millions d'années. DEIMOS mesure 15 km sur 12. Sa surface est couverte d'une importante couche de poussières épaisse de 10 m. Il tourne à environ 20 000 km de la planète.

© 
https://astrogeology.usgs.gov 

Haut de page
Cérès 


CERES / Image © NASA / Dawn 

NB: utiliser la barre de défilement de texte à droite
Entre Mars qui tourne à 225 millions km du SOLEIL et JUPITER qui tourne à 750 millions de km, il y a une grande distance sans planète importante. A la fin du 19ème siecle, les astronomes commencèrent à rechercher si néanmoins des corps orbitaient dans ce "vide".


Le 1er janvier 1801, l'astronome Guiseppe Piazzi découvrit CERES qui orbite à 413 millions km du Soleil en 4,6 ans.


D'abord cataloguée comme "ASTEROIDE" (Voir fiche suivante), CERES a été intégrée le 24 août 2006 par l'Union Astronomique Internationale dans la catégorie des "PLANETES NAINES" comme PLUTON


CERES mesure 935 km de diamètre (1/4 de Lune). Visible difficilement depuis la Terre, seul le télescope spatial Hubble avait pu photograpgier quelques taches sur son disque.


En 2014, le télescope spatial européen HERSCHEL a détecté une atmosphère ténue contenant de la vapeur d'eau.


En avril 2015, la sonde américaine DAWN s'est mise en orbite autour de ce petit monde et nous atransmis des images d'un globe constellé de cratères de toutes les tailles dont certains recèlent des taches brillantes très intrigantes. Son étude par la sonde durera jusqu'en juillet 2015 au moins.

Haut de page

Les astéroïdes 


VESTA / Image © NASA / Dawn 

NB: utiliser la barre de défilement de texte à droite
Entre Mars qui tourne à 225 millions km du SOLEIL et JUPITER qui tourne à 750 millions de km, il y a une grande distance sans planète importante. A la fin du 19ème siecle, les astronomes commencèrent à rechercher si néanmoins des corps orbitaient dans ce "vide".


Le 1er janvier 1801, l'astronome Guiseppe Piazzi découvrit CERES qui orbite à 413 millions km du Soleil en 4,6 ans classée désormais depuis 2006 dans la catégorie des "PLANETES NAINES". Puis en 1802, Olbers découvre PALLAS. En 1804, c'est Harding qui découvre JUNON et en 1807, Olbers récidive avec VESTA. Le doute n'est plus possible, dans notre Système Solaire, il existe un anneau de petits corps qui tournent entre MARS et JUPITER ! C'est la CEINTURE D'ASTEROIDES.


Aujourd'hui, les astronomes ont découvert au total plus de 570 000 astéroïdes ! Mais on estime qu'il y en a plus de 25 millions supérieurs à 100 m de long.


CERES est le plus imposant avec ses 935 km de diamètre (1/4 de Lune), puis viennent VESTA et PALLAS avec environ 580 km. .


Les ASTEROIDES sont de plusieurs types basés sur leur composition. (Types C(arboné) / S(iliceux) / M(étallique).


Les ASTEROIDES sont des résidus du disque de gaz et de poussières qui entourait le SOLEIL à sa naissance. Dans cette partie, le disque n'a pas réussi à engendrer de planète comme MARS ou la TERRE, sans doute à cause des perturbations générées par la présence relativement proche de la planète géante JUPITER.


10 ASTEROIDES ont été photographiés et étudiés par des sondes automatiques. Le premier astéroïde photographié par une sonde fut GASPRA (18 km) visité en 1991 par la sonde GALILEO se dirigeant vers JUPITER.
La première sonde à se mettre en orbite autour d'un astéroïde a été la sonde américaine NEAR-SHOEMAKER qui a étudié l'astéroïde EROS et s'est même posée dessus en 2001.
Le Japon a réussi un bel exploit en 2005 en faisant prélever de la poussière du minuscule astéroïde ITOKAWA (650 m de long) et en ramenant quelques miligrammes sur Terre en 2010.
A ce jour, l'étude d'un astéroïde la plus importante a été réalisée par la sonde DAWN qui s'est mise en orbite autour de VESTA en 2012.


A noter qu'il existe aussi deux "nuages" d'astéroides qui se trouvent à l'avant et à l'arrière de Jupiter sur la même orbite. On les a appelés "TROYENS".


Enfin, certains ASTEROIDES ont des orbites très elliptiques qui leur font approcher périodiquement l'orbite de LA TERRE. Potentiellement dangereux car suceptibles de rentrer en collision avec notre planète, on les appelle des GEOCROISEURS (Earth Grazers en anglais). On en découvre continuellement et à ce jour on en compte environ 1500 (Cf la page "Les nombres du mois" du site pour connaître la dernière valeur).

Haut de page

Jupiter 


Image © NASA / Voyager 1 & 2 

NB: utiliser la barre de défilement de texte à droite
Jupiter tourne autour du Soleil en presque 12 ans à une distance variant entre 740 et 816 millions de km,  c'est à dire 5 fois plus loin que la Terre.


Jupiter (Roi des dieux chez lez romains) mérite bien son nom puisque c'est la plus grosse planète du Système Solaire. Avec un diamètre de 142 800 km, on pourrait loger l'équivalent de 1 400 fois notre Terre à l'intérieur !


Contrairement aux quatre premières planètes plus proches du Soleil (Mercure, Vénus, la Terre et Mars), Jupiter est une PLANÈTE GAZEUSE sans "sol". On peut considérer qu'elle est composée en surface uniquement de nuages. A une profondeur de plusieurs dizaines de milliers de kilomètres, les gaz deviennent liquides, puis plus bas encore, solides ! Jupiter tourne très vite sur elle-même. On sait qu'une rotation dure seulement 9h 50mn. Comme c'est une planète gazeuse, donc fluide, cette rotation rapide aplatit la planète et l'on remarque facilement cet aplatissement au télescope.


Jupiter est principalement composé d'HYDROGÈNE à 82% et d'HÉLIUM à 18%. Le reste comprend de l'ammoniac, du méthane etc... Cette composition est très proche de celle... du Soleil et les scientifiques pensent désormais que, si Jupiter avait été beaucoup plus massive, la pression en son centre aurait permis le démarrage des réactions thermonucléaires, la transformant en étoile !


Lorsqu'on observe Jupiter dans un télescope, on remarque très facilement les BANDES de nuages de composition différentes. La vitesse de déplacement de ces ceintures peut atteindre 600 km/h !
On remarque également de nombreux cyclones gigantesques. Le plus grand d'entre eux baptisé " la GRANDE TACHE ROUGE" est connu depuis 300 ans. Elle pourrait engloutir trois fois la Terre dans ses 40 000 km de diamètre ! Sa couleur rouge serait due à du phosphore, un produit qui entre dans la fabrication des ... allumettes.


Dotée d'un fort CHAMP MAGNÉTIQUE, Jupiter attire de nombreuses particules provenant du Soleil et émet elle-même énormément de RADIATIONS. Un ANNEAU large d'environ 6 000 km entoure Jupiter. Nettement moins spectaculaire que celui de Saturne, il est constitué de blocs sombres, sans doute de la roche ou de la glace très sale.




LES SATELLITES DE JUPITER


Avec 67 SATELLITES ( 4 gros, 1 moyen et 62 petits ) recensés à ce jour, Jupiter est un véritable petit système de corps célestes à l'intérieur même du Système Solaire. Les quatre plus gros satellites, IO, EUROPE, Ganymède et Callisto, découverts par Galilée en 1610, sont observable avec des jumelles grossissant de 7 à 10 fois


IO présente une couleur rouge caractéristique. Ce satellite de 3 600 km de diamètre est tiraillé par l'attraction de Jupiter et par l'attraction des trois autres satellites. Les frottements des roches à l'intérieur font naître des dizaines de VOLCANS à sa surface ! EUROPE (3 200 km de diamètre) présente une surface très lisse avec de longues lignes qui s'enchevêtrent... et au plus 10 cratères. On pense qu'Europe est également soumis aux tiraillement de Jupiter. La chaleur interne engendrée suffit ramollit sa surface de glace et il existe sous cette couche un océan d'eau liquide.  GANYMÈDE, avec ses 5200 km de diamètre est plus gros que MERCURE. Son noyau rocheux est recouvert d'une COUCHE DE GLACE de plusieurs centaines de km avec de nombreux CRATÈRES MÉTÉORITIQUES et de grandes CREVASSES. CALLISTO (4 700 km de diamètre) est littéralement criblé de CRATÈRES de toutes tailles et est presque exclusivement composé de glace.

Haut de page

Saturne 


Image © NASA / ESA / Hubble 

NB: utiliser la barre de défilement de texte à droite
Environ 2 fois plus loin que Jupiter, SATURNE tourne autour du Soleil en 29 ans et demi environ ans à une distance variant entre 1 milliard 350 millions et 1 milliard 500 millions de km,  c'est à dire environ 10 fois la distance de la Terre  au Soleil. C'est l'une des planètes les plus connue du grand public à cause de système d'anneaux équatorial qui encercle son globe.


Le globe de SATURNE est presque aussi gros que celui de Jupiter. Avec un diamètre équatorial de 120 500 km, on pourrait loger l'équivalent de 760 fois notre Terre à l'intérieur !


Comme Jupiter, SATURNE est une PLANÈTE GAZEUSE sans "sol". On peut considérer qu'elle est composée en surface uniquement de nuages. A une profondeur de plusieurs dizaines de milliers de kilomètres, les gaz deviennent liquides, puis plus bas encore, solides ! SATURNE tourne um peu moins vite sur elle-même que Jupiter en 10h 50mn. Cette rotation rapide aplatit la planète et l'on remarque facilement cet aplatissement au télescope quand la période est favorable. Saturne est principalement composée d'HYDROGÈNE à 93% et d'HÉLIUM à 5 %. Le reste comprend de l'ammoniac, du méthane etc...


Lorsqu'on observe SATURNE dans un télescope, on remarque difficilement des BANDES de nuages de composition différentes. Elles paraissent beaucoup moins festonnées que celles de Jupiter. C'est normal car la vitesse des vents dans ces ceintures peut atteindre 1 500 km/h soit plus de 2 fois celles de Jupiter ! Parfois, comme en 2009, une tempête gigantesques vient perturber ce bel arrangement et on peut la voir pendant de nombreux mois s'allonger tout autour du globe. Enfin, au pôle Nord de Saturne on a découvert un système hexagonal stable de nuages, alors qu'au pôle Sud, c'est uncyclone permanent avec un oeil bien marqué qui y siège.




LES ANNEAUX DE SATURNE


Ce qui fait la beauté et l'intérêt d'une observation de Saurne au télescope, c'est incontestablement son système d'anneaux qui est le plus brilant du Système solaire. De plus, son aspect change au cours du temps du fait que l'axe de rotation de saturne est incliné de près de 27° par rapport à son orbite. Mais il faut être patient car il se passe plus de 7 ans entre le moment où l'anneau est invisible et le moment où l'anneau est le plus "ouvert" (Cf photo ci-dessus).
L'anneau est composé en fait d'une multitude d'annelets regroupés en plusieurs régions nommées avec des lettres : anneau A, B, C, D, E, F et G ! On sait aujourd'hui que ces anneaux sont composés de blocs de glace plus ou moins salis par de la poussière. La sonde Cassini a pu préciser que la taille de ces blocs ne dépasse sans doute pas celle d'un immeuble et que l'épaisseur moyenne est de 500 m avec des variations jusqu'à 4 km dans des zones perturbées par l'influence de satellites, car la structure de ces anneaux est modelée par la présence en interne ou en périphérie de satellites qui font partie d'un vaste système.
Entre les différents anneaux, persistent des zones sombres où la densité de blocs est très inférieure, les "DIVISIONS". Les plus connues sont la DIVISION DE CASSINI et la DIVISION D'ENCKE.




LES SATELLITES DE SATURNE


Avec 62 SATELLITES ( 1 gros, 6 moyens et 55 petits ) recensés à ce jour, Saturne est, comme Jupiter, un véritable petit système de corps célestes à l'intérieur même du Système Solaire.
Le plus gros satellite, TITAN, découvert par Huygens en 1655 est 1,5 fois plus gros que notre Lune. C'est un astre remarquable car c'est le seul satellite du Système Solaire qui possède une atmosphère. Celle-ci, composée d'azote, de méthane et d'hydrocarbures, produit une pression atmosphrique à la surface 1,5 fois plus forte que celle de la Terre. La sonde Cassini a déctecté des dunes, des lacs d'hydrocarbures et des pluies de méthane à la surface de Titan. Ce satellite est sans doute représentatif des atmosphères de planètes primitives.
Les satellites "moyens" sont MIMAS, ENCELADE, THETYS, DIONE, RHEA & JAPET. Leurs tailles varient de 400 à 1100 km de diamètre et ce sont des boules de glace fortement cratérisée. Toutefois, ENCELADE est le plus remarquable car il semble qu'un océan d'eau liquide existe sous sa croûte de glace car on y a détecté des geysers de vapeurs d'eau à son pôle Sud.
Parmi les petits satellites, plusieurs catégories sont remarquables :
- les satellites internes aux anneaux comme PAN & DAPHNIS qui sculptent les divisions
- les satellites "bergers" comme ATLAS et PROMETHEE qui confine l'anneau F
- les satellites "co-orbitauxs" qui tournent sur des orbites identiques comme JANUS & EPIMIETHEE
- les satellites "Troyens" qui partagent la même orbite qu'un "moyen" satellite comme HELENE & POLLUX
- les satellites "irréguliers", généralement de simples astéroïdes capturés

Haut de page

Uranus 


© NASA / Voyager 2 

NB: utiliser la barre de défilement de texte à droite
Depuis l'Antiquité, cinq planètes étaient connus des Anciens ( Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne ). Le 13 Mars 1781, un astronome anglais, William HERSCHEL annonce qu'il a découvert une sixième planète, invisible à l'oeil nu, dans la constellation des Gémeaux. Les calculs de l'orbite de l'astre montrent qu'il situé plus loin que Saturne ! Il est difficile de se rendre compte de nos jours, de l'impact psychologique qu'eût cette découverte en cette époque, mais il s'agissait d'une véritable petite REVOLUTION scientifique et philosophique.


URANUS est en effet située à 2 milliards 875 millions de km du Soleil, presque deux fois plus loin que Saturne, presque 20 fois plus loin que la Terre. Elle a besoin d'environ 84 ans pour boucler son orbite autour du Soleil. Jusqu'en 1986, on savait peu de choses sur Uranus, car depuis la Terre, elle n'est observable, même dans les plus grands télescopes que comme un toute petite boule verdâtre.


On avait mesuré son diamètre de 51 200 km ( plus de 4 fois celui de la Terre ) et on s'était rendu compte qu'il s'agissait d'une planète intermédiaire entre les planètes telluriques ( avec un sol ) telle que la Terre, Mars, Mercure ou Vénus et les planètes géantes gazeuses que sont Jupiter et Saturne.  Dans son spectre, on avait détecté du méthane comme dans Jupiter et Saturne. On pensait alors qu'il s'agissait d'une nouvelle catégorie de planètes gazeuse. Il est probable qu'un noyau rocheux existe au centre d'Uranus.


On avait aussi également découvert qu'Uranus est renversée sur son orbite ! Elle tourne presque à l'horizontale à cause de son axe de rotation incliné de 98 ° ! Ceci veut dire que chacun de ses pôles reste alternativement orienté pendant 42 ans vers le Soleil.


Aujourd'hui, l'essentiel de nos connaissances sur Uranus a été obtenu grâce à la sonde Voyager 2 qui a survolé la planète en 1986 après 10 ans de voyage ! Elle nous a montré Uranus comme une boule verdâtre sans détails car elle est entourée d'une brume épaisse qui masque les nuages en dessous. La planète est composée de 85% d'hydrogène, de 15% d'hélium et d'un peu de méthane sous forme de nuages très ténus.


Elle tourne sur elle même en 17 heures environ. Situé loin du Soleil, Uranus est très froide : -200°C, et très peu active.


En 1977, on avait détecté depuis la Terre la présence de 9 anneaux autour ce qui a été confirmé par la sonde Voyager 2. Ils ont une largeur comprise entre 1 et 100 km et sont situés entre 17 000 et 26 000 km au dessus des nuages de la planète. Ces anneaux sont très sombres et sont sans doute constitués de matière contenant du carbone. Depuis, le télescope spatial Hubble en a détecté 4 nouveaux plus extérieurs.


Depuis la Terre, on avait également détecté 5 satellites. C'est Herschel lui-même qui découvrit en 1787 les deux premiers, Titania et Obéron. Ariel et Umbriel furent trouvés en 1851 par Lassell. Le dernier fut Miranda découvert par Kuiper en 1948 seulement. Ces satellites mesurent entre 450 et 1 500 km de diamètre. Depuis, Hubble et les télescopes géants au sol ont découvert d'autres portant le nombre total à 27.

Haut de page

Neptune 


© NASA / Voyager 2 

NB: utiliser la barre de défilement de texte à droite
Après la découverte d'URANUS, deux astronomes, Adams un Anglais et Le Verrier un Français, découvrent indépendamment l'un de l'autre des perturbations du mouvement d'Uranus sur son orbite et attribuent celles-ci à la présence d'une planète encore plus lointaine. Ils entreprennent alors de calculer son orbite hypothétique toujours séparément. Adams termine le premier en 1843, mais Sir George Airy, directeur  l'Observatoire Royal de Greenwich ne prend pas au sérieux le travail du jeune Adams.  En 1846, Le Verrier achève son travail et demande à l'astronome allemand Bode de rechercher cette 8ème planète sur ses indications. Le 23 septembre 1846, NEPTUNE est découverte.


NEPTUNE orbite à 4,5 milliards de km du Soleil, presque deux fois plus loin qu'URANUS, 30 fois plus loin que la Terre. Elle boucle son orbite en environ 164 ans.


On a mesuré son diamètre de 49 400 km soit près de 4 fois celui de la Terre et un peu moins qu'URANUS . Comme celle-ci, il s'agit d'une planète gazeuse intermédiaire. La planète est composée de 80% d'hydrogène, de 19% d'hélium et d'un peu de méthane sous forme de nuages très ténus.


Comme pour Uranus, l'essentiel de nos connaissances a été obtenu grâce à la sonde Voyager 2 qui a survolé la planète en 1989 après 13 ans de voyage !


Elle nous a montré NEPTUNE comme une boule bleue constellée de nuages et de plusieurs ouragans, très différente d'URANUS.  


Elle tourne sur elle même en 17 heures environ. Situé loin du Soleil, Uranus est très froide : -200°C, et très peu active. Les vents de Neptune sont les plus rapides du Système solaire et peuvent dépasser 580 m/s (environ 2 100 km/h).


En 1984, on avait détecté depuis la Terre la présence d'anneaux autour,  ce qui a été confirmé par la sonde Voyager 2 qui en a trouvé 5. Ils ont une largeur comprise entre 1 et 100 km et sont situés entre 42 000 et 63 000 km au dessus des nuages de la planète. Ces anneaux sont très sombres et sont sans doute constitués de matière contenant du carbone.


C'est Lassell qui découvrit 17 jours seulement après la découverte de NEPTUNE le satellite TRITON. Il est vrai qu'il est de taille imposante, avec ses 2 700 km de diamètre. Puis, ce ne fût qu'en 1949 qu'on découvrit le second : NEREIDE. C'est finalement sur les clichés de la sonde Voyager 2 qu'on découvrit 5 nouveaux(PUCK, NAIADE, THALASSA...). Et c'est finalement entre 2002 et 2007 qu'on découvrit les 5 derniers, ce qui porte leur nombre final à 14 aujourd'hui.

Haut de page
Pluton 

NB: utiliser la barre de défilement de texte à droite
Dès le début du 20 ème siècle, les astronomes essayèrent de trouver une planète plus lointaine que Neptune en mesurant les PERTURBATIONS DU MOUVEMENT de Neptune pour calculer l'orbite de cette hypothétique planète. La découverte eu lieu en 1930, à l'observatoire de Flagstaff en Arizona, lorsque CLYDE TOMBAUGH repéra un faible astre au mouvement perceptible nommé plus tard Pluton . Après confirmation qu''elle tournait bien autour du Soleil, on s’aperçut bien vite que Pluton était bien trop petite pour pouvoir perturber l'orbite de Neptune !


 Pluton tourne en 248 ans autour du Soleil sur une orbite inclinée de 17 ° par rapport à celle des autres planètes et fortement ELLIPTIQUE. Pluton s'approche au plus près du Soleil à 4,4 milliards de km, mais s’en s'éloigne jusqu'à 7,4 milliards de km avec une distance moyenne  de 5,9 milliards de km.


En 1978, l'astronome américain James Christy découvre le 1er satellite que l'on baptise CHARON. Il est  distant de 19 000 km et a un diamètre de 1 200 km..


On sait maintenant que Pluton mesure 2 300 km de diamètre et que son disque montre apparemment des CALOTTES POLAIRES et que l'équateur présente de grandes taches sombres et une grande tache blanche. Vu leurs tailles respectives, Pluton & Charon constituent une véritable « PLANETE DOUBLE » comme le couple Terre / Lune.


Pluton fait un tour sur elle-même en 153 heures. Le Soleil y brille 1 500 fois moins fort que sur Terre et le sol est à une température de -200 °C. Une couche de MÉTHANE gelé le recouvrirait et quand Pluton se rapproche du Soleil, ce gaz s'évapore donnant naissance à ... l'atmosphère de Pluton 870 fois plus faible que celle de la Terre.


En 2005, le télescope spatial Hubble a découvert deux nouveaux satellites nommés NIX & HYDRA avec des diamètres d’environ 50 km. Il a récidivé en 2011 en découvrant les deux nouveaux satellites P4 & P5 ayant un diamètre de 20 km environ.


Partie le 16 janvier 2006, la sonde américaine NEW HORIZONS passera au large de Pluton le 14 juillet 2015.


Compte tenu de la découverte depuis le début du 21ème siècle dans la CEINTURE DE KUIPER de corps aussi gros ou supérieur à Pluton,  l’Union Astronomique Internationale a créé la catégorie de "PLANETE NAINE" dans laquelle est désormais rangée Pluton


New Horizons le 14 juillet 2015 

Haut de page

La ceinture de Kuiper 



Revenir en haut
predator
Administrateur adjoint

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2013
Messages: 10 930
Localisation: dordogne
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 龍 Dragon
Point(s): 12 006
Moyenne de points: 1,10

MessagePosté le: Ven 13 Oct - 18:15 (2017)    Sujet du message: Astéroides- je me pose la question Répondre en citant

ceux qui interagissent sont le soleil et tout planètes qui ont une gravité impressionnante , voila !!!!

Revenir en haut
Tyron
Fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2008
Messages: 11 068
Localisation: Kar-Gui-Doul les vignes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin
Point(s): 11 135
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Sam 14 Oct - 10:15 (2017)    Sujet du message: Astéroides- je me pose la question Répondre en citant

Okay
_________________
"SI TU NE GUETTES PAS L 'IMPREVU TU NE CONNAITRAS JAMAIS LA VERITE"
Héraclite


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
predator
Administrateur adjoint

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2013
Messages: 10 930
Localisation: dordogne
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 龍 Dragon
Point(s): 12 006
Moyenne de points: 1,10

MessagePosté le: Hier à 13:26 (2017)    Sujet du message: Astéroides- je me pose la question Répondre en citant

donc la gravitation joue un rôle important dans le système solaire et dans l'univers du plus petit au plus grand !!!!!!!!!!

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:32 (2017)    Sujet du message: Astéroides- je me pose la question

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM DE LA TAVERNE DE L'ETRANGE Index du Forum -> THEMES VARIES -> Taverne de l'étrange- Des débats & infos diverses Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com